Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 10 Sep - 22:45



Sante di Nerio


Cheveux:Blanc
Taille:1.83
Corpulence:Svelte
Yeux:Bleu
Particularité(s) physique:Large cicatrice prenant tout le dos


Date de naissance:814, mois de Mai
Lieux de naissance:Florence
Âge du personnage:1200ans
Sexualité:Hétérosexuel
Etat Civil:Divorcé
Métier:Détective privé pour le fun, Saigneur Ratto pour le sérieux
Groupe:Immortels
Clan:Clan Ratto


Curieux - Orateur - Amusant - Observateur - Methodique
Fouineur - Beau-parleur - Loufoque - Stalker - Maniaque


Anedoctes du personnage



  • Né en 814, durant le printemps, je naquis en ce qui est aujourd’hui, l’Italie. Fils du seigneur di Nerio, riche marchand de tissus, et de Blanche de Burmon, française de Bourgogne.
  • Je grandis avec l’aisance et la fortune, l’éducation et sans trop  m’en faire sur le monde. Aussi fantasque que l’était mon père et théâtrale en vérité, mon ascendance ne faisait jamais aucun doute disait ma mère, un peu lasse de notre attitude un peu trop expansive, voir turbulente.
  • On me fit épouser, à l’âge de 14 ans, une jeune femme de 16 ans : Christina di Borzia, déjà vieille pour l’époque, mais mon père devait attendre que j’ai l’âge « légale » pour cela. J’avais eu bien entendu, l’insigne honneur de fiançailles avec cette délicieuse jeune femme aux alentours de mes 8 ans.
  • Je vécus une vie simple, ne nous projetons pas sur une idée fantasque de vie exceptionnelle, pleine de rebondissement ce n’est pas le cas. La dot de Christina apporta encore plus de richesse à notre famille et allant vivre dans ma famille, elle fut une épouse modèle. Elle me donna trois fils, une fille, et des cornes. Oui, Christina me fut infidèle fort rapidement, avec mon propre père. Certain dirait que c’est resté dans la famille au moins et mes fils apparurent dès lors comme potentiellement mes demi-frères ainsi que ma fille/demi-sœur.
  • Déshonoré, si on peut le dire ainsi, ma mère s’en suicida. Je répudiais mon épouse qui disparut dans un couvent et je n’appris sa mort que bien des années. Mon père eut un malencontreux accident deux trois ans après tout cela. Même pas de ma faute qui plus est. Son cheval, surpris parce qui fut décrit comme une énorme bête lors d’une chasse, se cabra, le fit tomber sur une pierre et sa nuque fit crack. Ce qui est, il semblerait, fort mauvais pour la santé. J’avais une quarantaine d’année.
  • Pendant un ou deux ans, on narra milles histoires sur la bète qui avait effrayé le cheval. Trop pour que je m’en souvienne de toute et autant dire que je m’en tape encore aujourd’hui.
  • Mes enfants éduquait et mariés, etc etc, je pris une nouvelle épouse durant l’année de mes 45 ans, une fort belle jeune fille de 15 ans, blonde comme les blés qui me donna deux fils. Et ce furent bien les miens ! Bon, elle perdit trois autres enfants, mais, les deux fils me comblèrent.
  • A l’approche de mes 55 ans, je rencontrais une famille étrange, composé de plusieurs personnages, plus envoûtant les uns que les autres. Ce fut le charismatique patriarche avec qui je me liais le plus aisément d’amitié, il s’agissait de Judas. Un soir où nous avions longuement discuté et bu plus que de raison, je me retrouvais au mauvais endroit, au mauvais moment. Ceux qui seraient plus tard mon frère et ma sœur, en pleine chasse endiablée, ne firent point attention que la silhouette attaquée, n’était pas la bonne cible. Je me retrouvais donc dehors, ivre, à pisser contre un mur, quand je sentis la sordide douleur dans mon dos. Lacéré du haut des omoplates au bas du dos, je tombais sous la douleur, autant vous dire que je n’entendais plus grand-chose, très rapidement. De douleur je m’évanouis.
  • Une vilaine blessure de la sorte, autant vous dire qu’à l’époque, ça puait du cul sévère. Mais, confus de leurs erreurs, je crois, Elerinna me soigna. Elle passa plusieurs temps à mon chevet, et si je tombais sous son charme lunaire, ce fut une de ses sœurs qui me captiva. Je tombais amoureux sans réciproque, hélas, de la Damesang Liliac, et ce fut la première fois de ma vie, que j’éprouvais ce sentiment. Hélas…
  • Sans réciprocité, je souffrais d’amour dans le plus grand secret, écouté d’une oreille parfois par Lucius que je n’accablais pas de mes maux pour autant. Parfois, cela m’échappait, mais je me dissimulais sous des fantasques comportement pour éviter de devenir le lourd de service, en mal d’amour. C’est ainsi que je nouais aussi d’amitié avec Lucius, en plus de recevoir une tendre bienveillance d’Elerinna.
  • Je devins une sorte de membre de cette étrange famille, et quand la chose fut un peu trop prononcé, ma femme, mes enfants commencèrent à se méfier, s’inquiéter et que sais-je encore. Ce qui me faisait rentrer dans des colères sourdes et brusque.
  • Je fus transformé la veille de mes 60 ans. Je n’avais pas tout à fait saisi la nature de mes amis, mais Elerinna estima qu’il était temps et dit que la Lune m’attendait. Autant dire que je n’ai rien compris, et quand je fus enfin transformé, je fus un peu choqué. La soif, la faim, bref.
  • Je partageais peu de temps avec Judas durant ma vie d’immortel, assez pour être son Infant et apprendre, mais trop curieux de cette liberté, je le quittais dés les premières cent années écoulés. Et puis, je voulais voir…tant de chose. Naquit avec moi, le clan Ratto, enfin, au bout d’une 150 aine d’année. Elerinna vint me rappeler gentiment de ne pas ignorer ma différence. J’étais le petit dernier. Et je ne devais pas laisser de côté. Et vous savez, on ne refuse rien à Elerinna.
  • La disparition de notre Roi fut brutale pour moi, petit dernier de la fratrie, espérant encore avoir son regard approbateur, je me retrouvais un peu rebelle. Non que j’aurais fait du mal au mien, ou trahit les miens, mais j’avais le sentiment de l’enfant abandonné.

  • Cela se calma avec le temps, parce que je n’étais pas un bébé, et parce que j’avais mes petits à gérer. Le clan Ratto pris place à Naples, dès lors, je considérais que tout ce qui était dit, ou fait, dans cette ville ne m’était pas inconnu. Forcément, les rats me rapportaient tout et les miens écoutaient tout.
  • Des années et des siècles de présence furent parfait, et même si Naples était nôtre, il m’arrivait d’aller faire écouter un peu dans toute l’Italie, histoire de…ne pas perdre d’information. J’encourageais mes petits à ne jamais rien perdre une miette de quoi que ce soit, de tout écouter et de tout me rapporter. Ce fut ainsi que naturellement, pour m’occuper d’une gérance rondement menée, parfois troublée seulement par un petit vampire dominant se ramassant les crocs dans un échange mouvementé avec ma personne, que je jouais au détective. Histoire de ne pas être seulement ce grand type sombre…je me suis même marié il y a trois ans avec une immortelle, mais on a simplement divorcé. Je sais, c'est étrange, mais bon. Vous savez, je me suis "adapté", et j'ai voulu essayer. C'était un peu idiot, ça n'a pas tenu plus d'une année...elle avait un sale caractère.



_________________
Saigneur Ratto
Sante Di Nerio
Revenir en haut Aller en bas
Sante di Nerio
Saigneur Ratto
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 10/09/2018
Mar 11 Sep - 8:07



Chronologie des rps

•TITRE RP - Feat Nom du personnage.
•TITRE RP - Feat Nom du personnage.
•TITRE RP - Feat Nom du personnage.
•TITRE RP - Feat Nom du personnage.


Liens du personnage


Nom du personnage: Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nam non dapibus lacus, vel eleifend tellus. Praesent sit amet mi finibus mauris interdum pharetra sed non ex. Suspendisse at dolor nec magna efficitur pharetra. Aliquam luctus tellus nisi, quis feugiat magna tincidunt quis. Vivamus sem orci, feugiat ut felis accumsan, rutrum feugiat risus. Duis eget sodales enim. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Nunc in leo suscipit, viverra enim id, auctor neque. Integer porta lacus id nibh luctus sodales.


Nom du personnage: Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nam non dapibus lacus, vel eleifend tellus. Praesent sit amet mi finibus mauris interdum pharetra sed non ex. Suspendisse at dolor nec magna efficitur pharetra. Aliquam luctus tellus nisi, quis feugiat magna tincidunt quis. Vivamus sem orci, feugiat ut felis accumsan, rutrum feugiat risus. Duis eget sodales enim. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Nunc in leo suscipit, viverra enim id, auctor neque. Integer porta lacus id nibh luctus sodales.


_________________
Saigneur Ratto
Sante Di Nerio
Revenir en haut Aller en bas
Sante di Nerio
Saigneur Ratto
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 10/09/2018
Page 1 sur 1
Sauter vers: